Tour en ballon sur le Luberon

(Juin 2008 )

 

Plusieurs fois j'ai imaginé pouvoir faire des vols nomades en mongolfière en Afrique ou en Mongolie. Pour mon anniversaire, Corinne et sa famille m'ont offert un vol en ballon au-dessus du Luberon.


Après un rendez-vous matinal à Roussillon (5h45) nous rejoignons un pré pour installer le matériel.

 

 


Ici, les deux brûleurs de gaz propane.

 


La nacelle est équipée et couchée en attendant le ballon.

 


Le ballon est d'abord gonflé à l'aide d'un ventilateur puissant.

 


Le ballon se déploie. Il est immense : 4000 mètres cubes. Il faut bien cela pour faire voler la nacelle (220 kg), le ballon (165kg) et 5 passagers...

 

 


Les derniers ajustages se font de l'intérieur : on dirait un immense chapiteau de cirque.

 


Il faut fermer la soupape.

 


Je sens qu'on va bientôt partir...

 


Les brûleurs entrent en action pour remplacer l'air frais du ventilateur par de l'air chaud.

 


Le spectacle est assez impressionnant...

 


Nous passons derrière la nacelle pendant que la mongolfière se redresse

 


Embarquement immédiat.

 

 


Le soleil illumine le ballon au départ.

 


Un bon coup de brûleur...

 

 


Et c'est parti pour un voyage dans les airs...

 

 


La photographe vue d'en haut.

 

 


Le deuxième ballon décolle.

 

 


Les images pour le cartographe.

 

 


La plaine se dévoile enfin.

 


Images paisibles du petit matin : quelques chants d'oiseaux et un chien qui aboie au loin.

 


Un autre ballon vole déjà entre Gordes et Roussillon.

 

 


A basse altitude, nous suivons notre ombre dans les champs.

 

 


Au nord, les Monts de Vaucluse.

 

 

 


Passage au-dessus de Roussillon.

 

 

 

 

 


Au sud, le petit Luberon.

 


Au bout du petit Luberon, Cavaillon.

 


Au premier plan : Lacoste et le château du marquis de Sade, derrière le petit Luberon, le pont TGV de Ventabren.

 

 

 


Le pont Julien, dans la vallée du Calavon.

 

 


Atterrissage en douceur sur un petit chemin entre les vignes.

 


Tout le monde descend...

 


Sauf le pilote qui maintient le ballon gonflé.

 


Nous déplaçons le ballon à la main jusqu'à un pré où nous pourrons le dégonfler.

 


Contact radio avec le véhicule pour lui indiquer notre position.

 

 

 


Il faut vider complètement le ballon.

 


Tout plier et ranger le matériel pour un prochain vol.

 

Lien vers le site de H. MAUCCI : http://www.montgolfiere-luberon.com/

Michel BOURBAO - La Tour-d'Aigues (juin 2008)
Photographies personnelles ou prises par Corinne

 

accueil - plan du site - projet Galinette - recherche en sciences de l'éducation

 

Vous Ítes le   ème visiteur depuis le 20 mars 200