L'école Gobé-quartier est prête à accueillir les nouveaux maîtres

Troisième rencontre du 28 octobre 2005

A la fin du mois d'octobre, je reviens à Savè avec mon ami Eric. Lorsque nous arrivons à l'école, quelques élèves nous accueillent. Ils nous annoncent que leur maître règle des formalités mais doit bientôt arriver à l'école. Je découvre quelques nouveautés : des tables supplémentaires, des murets en construction, des tableaux de récupération et la cour entièrement défrichée.

Ernest arrive et nous explique l'évolution de la situation. Les parents d'élève ont commencé à monter des murs en terre de barre pour protéger les élèves des intempéries : soleil, pluies et harmattan. Ils viennent travailler le mercredi après-midi, quand il n'y a pas d'élèves. Les travaux ont avancé pour sa classe de CI mais ils ont aussi démarré pour la classe de CP (à gauche sur la photo). La terre provient du sol proche de la classe du CI. Les parents ont creusé sous une termitière car la terre y est généralement de bonne qualité. L'eau vient du village, ce sont les femmes qui la transportent sur la tête et viennent remplir deux fûts de 200 litres entreposés dans la cour. En dehors de cette eau réservée aux travaux, il n'y a ni eau ni latrines à l'école. Certains enfants portent de l'eau pour la classe depuis le village. Les besoins naturels doivent être satisfaits dans la nature environnante.

Ernest a pu trouver dix nouvelles tables dans l'école de Gobé groupe B. Il a aussi récupéré des morceaux de tables qu'il a réparées pour obtenir un total de 14 nouvelles tables. Il a de même récupéré deux vieux tableaux dans le groupe A. Chaque classe possède ainsi un équipement minimal qui permettra aux maîtres de démarrer dès qu'ils seront affectés.

Je fais lire à Ernest l'article que j'avais écrit pour d'éventuelles corrections. Il ne veut rien modifier. Ses élèves se découvrent avec plaisir sur les photos ou reconnaissent des camarades.

J'apprends que 131 maîtres communautaires viennent d'être recrutés sur la circonscription. Leur formation débutera le 31 octobre et devrait durer une semaine. Ils prendront donc leurs postes début novembre. J'imagine qu'Ernest doit être impatient de les voir enfin arriver…

Michel BOURBAO - Porto-Novo le 8 décembre 2005

 

Lire d'autres articles sur l'école de Gobé-quartier :

Création de l'école Gobé-quartier premières rencontres avec Ernest, le directeur
Les maîtres de l'école Gobé-quartier sont arrivés. Quatrième rencontre (29 novembre 2005)
L'école Gobé-quartier fonctionne depuis un mois. Cinquième rencontre (06 décembre 2005)

 

accueil - plan du site - projet Galinette - recherche en sciences de l'éducation

 

Vous êtes le   ème visiteur depuis le 20 mars 200