Les maîtres de l'école Gobé-quartier sont arrivés

Quatrième rencontre du 29 novembre 2005

Je passe à l'école en fin de matinée pour demander l'autorisation de revenir l'après-midi. Toutes les classes sont maintenant en activité. Je fais la connaissance des nouveaux maîtres. C'est finalement trois instituteurs qui ont été nommés : deux maîtres communautaires sont arrivés le 04 novembre après une formation d'une semaine à la circonscription de Savè. Le troisième maître est contractuel, il a quitté le village de Djabata et obtenu son affectation à Gobé quartier le 18 novembre. Il aide le maître du CP qui n'a pas encore d'expérience et doit gérer un groupe de 53 élèves. Il manque des tables afin que tous les élèves puissent s'asseoir. Certains sont donc assis sur des troncs d'arbre pour suivre les cours.

 


phase de travail en groupes

Ernest a maintenant inscrit 85 élèves dans sa classe de CI. Comme son école vient d'être créée, il estime qu'il ne faut pas décourager les parents qui veulent scolariser leurs enfants. Je comprends bien son intention car pour arriver à l'école, il faut traverser le village et à chacun de mes passages je remarque des enfants qui seraient en âge d'aller à l'école mais qui n'y vont pas.

Ernest m'accueillera l'après-midi dans sa classe pour que je puisse observer une séance de langage. J'assisterai à l'exercice difficile qui consiste à faire s'exprimer un maximum d'élèves dans une langue (le français) qu'ils ne maîtrisent pas. L'effectif semble dépasser les 80 élèves. Ernest m'explique qu'il accueille quelques auditeurs libres en plus de ses élèves régulièrement inscrits. Toujours cette volonté d'encourager la scolarisation…

Les maîtres ont l'intention d'aménager un terrain pour faire de l'EPS. Ce sont les élèves du CE1 qui sont chargés de défricher le coin de brousse derrière l'école pendant les récréations. Je suis impressionné par ces petits élèves qui manient le coupe-coupe, la hache et la houe avec acharnement. Ils abattent des arbres et nettoient le sol de l'abondante végétation qui y pousse.

J'espère que les maîtres sauront proposer à leurs élèves des activités qui les récompenseront des efforts qu'ils réalisent actuellement.


J'en profite pour passer un message à tous mes collègues CPC en EPS et tous les maîtres qui seraient intéressés par le sujet : si vous avez des documents numériques qui proposent des séances d'EPS de type activités athlétiques, jeux collectifs et traditionnels ou autres, je suis intéressé. Je recherche en fait des activités qui supportent à la fois un effectif important d'élèves et qui ne nécessitent pas de matériel, sinon du matériel très simple en quantité très limitée. Si les documents sont libres de droit je les publierai sur le site Galinette (en mentionnant bien évidemment leurs auteurs).

Michel BOURBAO - Porto-Novo le 8 décembre 2005

 

Lire d'autres articles sur l'école de Gobé-quartier :

Création de l'école Gobé-quartier premières rencontres avec Ernest, le directeur
L'école de Gobé-quartier est prête à accueillir les nouveaux maîtres. Troisième rencontre (28 octobre 2005)
L'école Gobé-quartier fonctionne depuis un mois. Cinquième rencontre (06 décembre 2005)

 

accueil - plan du site - projet Galinette - recherche en sciences de l'éducation

 

Vous Ítes le   ème visiteur depuis le 20 mars 200