Le garage d'Hyppolite et de Simon

 

A Porto-Novo nous sommes bien loin d'Aldo et de son garage. Galinette commençait à se demander qui allait bien pouvoir prendre soin d'elle ici. Cédric, un copain rencontré pendant le voyage, m'a conseillé d'aller voir Hyppolite car il était content de ce qu'il faisait pour entretenir son Véhicule. Lorsque j'ai du faire la première révision de la voiture au Bénin, j'ai fait la connaissance d'Hyppolite et de son garage.


Hyppolite


Simon

Le garage se trouve face à l'université protestante dans le centre-ville de Porto-Novo. Dans le quartier Adjara Docodji. Téléphone de Simon : 97.98.69.53


Plan d'accès (point gris) non loin du boulevard extérieur

 

A première vue, le garage d'Hyppolite ne ressemble pas à ceux qu'on trouve en France. Mais l'important n'est pas la façade, c'est la compétence des mécaniciens. Je suis revenu le voir au mois de novembre car j'ai constaté plusieurs petits problèmes : fuite d'huile au niveau du pont avant, le compteur ne fonctionne plus depuis quelques jours et je dois changer un pneu.

A peine arrivé, la voiture est garée, une équipe se précipite pour la mettre sur cric et s'attaque à la raison de votre venue.

Hyppolite supervise et dirige les manoeuvres.

D'ailleurs, il n'y a pas qu'Hyppolite qui surveille ...

Ici le pignon de la boite de transfert qui entraîne le câble du compteur de vitesse. Manifestement les dents sont hors d'usage et on comprend que le compteur se soit arrêté.

Là j'ai compté neuf personnes. Le record de la matinée a été dix... Parfois on se croirait dans une salle d'opération : "clé de 17, une main se tend, chiffon, une autre main, un bac, etc."

Chaque fois qu'une voiture est montée sur cric, on la dépose sur un bloc moteur, c'est plus sûr. Pour ne pas perdre les pièces dans le sable, on les dépose dans un vieux carter.

Les mains ne manquent ni pour la manoeuvre ni pour les conseils.

Ici, à l'ombre du grand arbre, c'est le coin de repos pour les spécialistes et des clients. Des petites vendeuses viennent proposer à manger à ceux qui ont faim.

L'essentiel est démonté...

Pour avoir accès au joint spi.

Pendant que nous allons chercher les pièces de rechange à Cotonou, les apprentis nettoient au pétrole les pièces qui ont été extraites.

Une Mercedes arrive toute seule pour un contrôle. Je suis impressionné par l'allégement qu'a subi le moteur. Il ne reste que les pièces indispensables ; les spécialistes apprécieront...

Ce pneu Dunlop est craquelé sur tout son pourtour. Je dois le changer de toute urgence. Nous allons voir un collègue d'Hyppolite qui me vendra un pneu d'occasion car les neufs ne se trouvent pas facilement à Porto-Novo (ni dans tout le pays d'ailleurs).

Voir aussi le garage d'Aldo à Pertuis : Espace auto

accueil - plan du site - projet Galinette - recherche en sciences de l'éducation

 

Vous Ítes le   ème visiteur depuis le 20 mars 200