Des livres racontent l'Afrique
La page littéraire de Corinne

 

Cette page propose de découvrir des livres qui racontent l'Afrique. Chacun peut proposer des références et des commentaires à propos d'un livre qu'il a aimé. N'hésitez pas à m'envoyer vos coups de coeur afin de pouvoir les partager avec d'autres.

 

 

 

ALEXAKIS Vassilis les mots étrangers. Stock. 324 pages. + Folio

L'auteur passe sa vie entre Paris et Athènes, il est écrivain grec de langue française. Après la mort de son père, il décide d'apprendre le sango, une langue de Centrafrique. Pourquoi avoir choisi cette langue totalement inconnue de lui ? Un séjour effectué par son grand-père à Bangui en est le vague prétexte. L'intérêt du livre réside en fait dans le voyage au travers des mots et les rencontres que vont entraîner ce défi. Après un long cheminement livresque à Paris, l'auteur part enfin à Bangui pour découvrir la réalité de cette ville africaine et tenter de pratiquer la langue qu'il vient d'apprendre. Une belle promenade dans l'univers des mots et une découverte de l'atmosphère de Bangui. Michel

 

BÂ Mariama (1979) une si longue lettre. Collection Motifs aux éditions du Serpent à Plumes.


A la mort de son mari, Ramatoulaye (la narratrice) met à profit les 40 jours de deuil que lui impose la tradition pour faire le point sur sa vie. Elle écrit une longue lettre à sa meilleure amie Aïssatou. Elle évoque leurs souvenirs et réfléchit aux problèmes de la société sénégalaise qui l'entoure. Mariama Bâ aborde des sujets sensible et réussit, au travers de sa " lettre ", à nous faire découvrir différents aspects de la société sénégalaise qu'elle veut dénoncer : la polygamie, l'ingratitude des hommes, le gaspillage dans les cérémonies, les problèmes d'éducation, le mariage forcé, l'absence de droit des femmes, etc. Un excellent livre qui permet de découvrir de nombreux aspects de la société africaine. Michel

 

BEYALA Calixthe (1994) Assèze l'Africaine. Albin Michel. (352 p.)

Itinéraire d'une jeune camerounaise transportée de la poussière de son village dans les mirages de Douala avant de découvrir les " clandés " de Paris.
Une langue multicolore, des personnages attachants et une vision lucide de l'aprés colonisation. Corinne

 

 

DIOME Fatou (2003) Le ventre de l'atlantique. Ed Anne Carrière

Un roman sur la face cachée de l'immigration et le triste monde du foot qui prend les enfants africains et leur font miroiter l'eldorado… Corinne


GOUVENAIN Marc (1990) Retour en Éthiopie. Actes Sud (Terre d'Aventures) 157 p.

L'auteur nous fait partager deux voyages en Éthiopie. Le premier a lieu en 1972, l'autre en 1990. Des atmosphères, des images, un regard sur la politique, les hommes d'un pays étonnant. Michel

 

GOYEMIDE Etienne (1984) Le silence de la forêt. Hatier, Paris, 157 p.

Un inspecteur de l'éducation nationale abandonne sa fonction pour aller vivre dans la forêt, il va rencontrer des pygmées et vivre parmi eux. Il tombera amoureux d'une jeune femme pygmée et sera complètement intégré au sein d'une tribu. L'histoire se passe en Centrafrique, juste après la décolonisation. Une belle réflexion sur les valeurs fondamentales de la vie. Michel

GOYEMIDE Etienne (1985) Le dernier survivant de la caravane. Hatier, Paris, 127 p.

Un vieil homme raconte, au cours d'une veillée, comment son village fut attaqué par des esclavagistes. Suit le récit de la caravane des esclaves entravés qui avance vers le lieu de la vente. Ce récit retrace l'histoire du peuple du pays Banda qui a subi d'innombrables razzias de la part des esclavagistes, décimant les populations de l'Oubangui (actuelle Centrafrique). Un beau récit qui rappelle une période sombre et initie à la tradition orale de l'Afrique. Michel

 

HAMPATE BA Amadou (1992) Amkoullel, l'enfant Peul. Babel

Le regard d'Hampâté Bâ est d'abord celui, plein d'humour, d'un Africain à la fascinante mémoire. " Oralité couchée sur le papier " se plaisait-il à dire. Mais ce regard est aussi celui d'un écrivain d'envergure multiple ; les passionnés de littérature, les spécialistes et les amateurs de témoignages vécus trouveront des réponses inédites aux questions que l'Afrique leur pose aujourd'hui.
Un auteur reconnu comme l'un des plus grands sages africains, célèbre aussi pour cette maxime : "lorsqu'un vieil africain meurt, c'est une bibliothèque qui brûle" Corinne

 

ILBOUDOU Monique (1992) Le Mal de Peau. Le Serpent à Plumes.

Le mal de peau met en parallèle le destin de deux femmes, la mère et la fille. Ces deux femmes vont, chacune dans leur époque, se trouver confrontées au colonisateur blanc. Corinne

 


TADJO Véronique (1999) Champs de bataille et d'amour. Paris/Abidjan : Présence Africaine/NEI. 176p.

Un couple - il est noir, elle est blanche - vivant en Afrique, est à la recherche de lui-même autant que du pourquoi de son existence. A travers une succession de tableaux - tous différents - du quotidien, parfois sublimes, souvent bouleversants, mais jamais innocents, c'est la solitude à deux, les difficultés de l'amour et son érosion par le temps, les voyages intérieurs, leur impuissance face aux maux de l'Afrique, qu'expriment Eloka et Aimée. Un parcours initiatique, un récit lyrique et intimiste à la frontière du surréalisme, invite le lecteur à voguer sur " le long fleuve tranquille de la vie", voyage empreint de poésie et menant à la renaissance de ces êtres (Quatrième de couverture).
Pour celles de mes amies qui ont choisi l'homme de leur vie sur le continent africain. Corinne

 

VERSCHAVE François-Xavier (Avril 2000) Noir silence, Qui arrêtera la Françafrique ? Les Arènes. 600 pages

La France entretient d'obscures relations avec ses anciennes colonies d'Afrique noire. Auteur de Noir silence, suite de la Françafrique, François-Xavier Verschave mène un travail de mise à nu de ce système néo-colonial, qui mêle intérêts douteux, argent sale et réseaux politico-mafieux. Il fait partie de ces obstinés qui mènent des luttes sans fin contre ce que certains appelleraient des moulins à vent. Engagé dans une lutte qui ressemble fort à celle de David contre Goliath, à la tête de l'association Survie, qui oeuvre pour le renouveau des relations franco-africaines, Verschave s'évertue à dénoncer les méfaits du système néo- colonialiste qui préside aux destinées de l'Afrique.
La Françafrique et Noir silence sont un condensé du travail de Survie. On comprend que tout le système françafricain repose sur une occultation permanente des enjeux véritables qui dominent les rapports franco-africains. Cette occultation s'appuie sur des freins politiques, mais aussi médiatiques.
Une récupération politico-médiatique du discours antiafricain, aujourd'hui toujours isolé, pourrait permettre à Survie de quitter ses oripeaux de Don Quichotte, à condition de ne pas renoncer aux lignes de conduite qui dictent la lutte et sous-tendent les livres de F.-X. Verschave "Il faut être suffisamment fort dans l'exigence pour que la récupération se traduise par un changement".
Les Inrockuptibles, 26 avril 2000

A lire absolument pour comprendre les vrais " liens de cœur " entre l'Afrique et la France… Corinne

 

Ces différents sites me semblent incontournables pour les passionnés de littérature :
http://www.arts.uwa.edu.au/aflit/FEMEChome.html
recense toutes les femmes écrivains africaines.
http://www.ratsdebiblio.net/index.html des critiques de livres du monde entier.

 

 

accueil - plan du site - projet Galinette - recherche en sciences de l'éducation

 

Vous êtes le   ème visiteur depuis le 20 mars 200