France - Espagne

Nous avions prévu de partir le dimanche 10 juillet 2005 mais nous avons été obligés de repousser notre départ au lendemain car nous n'étions pas prêts...

 

Corinne raconte : Les préparatifs n'en fissent plus. A mon habitude je piaffe d'impatience mais je modère mon empressement car Michel part pour un an. Il est difficile de faire léger !
Lundi 11 juillet : nous partons enfin !

Les copains ont tous téléphoné ou sont venus pour dire au revoir. Un peu d'émotion bien dissimulée. Michel réalise sûrement un des rêves que les gens qui aiment le voyage partagent souvent : partir pour vivre ailleurs, autrement, autre chose, loin du quotidien en sachant que l'on reviendra car d'autres nous attendent…

Lorsque nous passons la frontière espagnole et que le téléphone portable refuse de nous connecter à notre monde, nous sommes déjà ailleurs. Nous sommes plongés l'un et l'autre dans nos pensées car voyager c'est aussi mettre de l'ordre en soi même. Nous admirons cette jolie route de montagne qui passe par Bourg Madame. Puis la descente de l'Espagne commence. Longue et pénible. Il fait très chaud. Nous utilisons souvent notre climatiseur à eau à 2,5 euros...


Nous nous installons dans un hôtel en bord de route, déjà fatigués par les kilomètres. Qu'importe, demain nous serons en Afrique.

 


Les derniers préparatifs, dans l'urgence, à la Tour-d'Aigues.

 


Première nuit dans un camping des Pyrénées, le grand confort, Galinette et le matériel sont encore propres !


Nous sommes bien en Espagne...

 

 


Des collines couvertes d'oliviers

 


Nous attendons l'embarquement sur le port d'Algeciras

Quelques informations pratiques pour la traversée : depuis Algeciras, des bateaux peuvent vous emmener à Tanger (prévoir 2 heures de traversée) ou à Ceuta (prévoir 30 minutes de traversée). Lorsqu'on arrive à Algeciras par route ou autoroute, suivre la direction des ports (indications Ceuta et Tanger) et se garer sur le parking devant les bâtiments maritimes (gratuit si stationnement inférieur à une heure). La gare maritime abrite une vingtaine de compagnies différentes qui pratiquent apparemment toutes les mêmes tarifs. Les rabatteurs sont nombreux. J'ai choisi une compagnie qui proposait un départ pour Ceuta dans l'heure qui suivait. Coût du billet : 79 euros pour le véhicule et 23 euros par personne, soit 126 euros la traversée pour deux personnes.

 


Corinne profite de la pause ferry pour écrire quelques lignes.

 


Le célèbre rocher de Gibraltar

 


Une quinzaine de kilomètres seulement séparent les côtes espagnole et marocaine. Par beau temps elles sont parfaitement visibles.

 


Ceuta (ou Sebta) petite enclave espagnole et port franc sur la terre d'Afrique

 

Après une longue traversée de l'Espagne, une rapide traversée du détroit de Gibraltar, nous arrivons à Ceuta, nous sommes enfin sur la terre africaine ! Nous passons rapidement la douane marocaine et descendons à Marti.

Michel BOURBAO - 2005

Suite du voyage : arrivée au Maroc

 

accueil - plan du site - projet Galinette - recherche en sciences de l'éducation

 

Vous êtes le   ème visiteur depuis le 20 mars 200